LA MARQUE AU TAROT

 

LEGENDES

 

Certaines habitudes familiales, régionales ont la vie dure.

Souvent j'entends parler du décompte suivant :
petite : 20 points
pousse : 40 points
garde : 80 points
garde sans : 160 points
garde contre : 320 points.

A ces chiffres, on rajoute les points de passe.

Quand aux primes de petit au bout, poignée, misère, une légende prétend qu'elles sont personnelles et doivent être payées par le ou les partenaires.

 

Concernant le petit au bout, j'ai eu une "dispute" avec des amis qui voulaient absolument me mettre une pénalité de petit perdu au bout sous le prétexte que c'était mon partenaire qui l'avait remporté.

 

LA REGLE

 

1ère règle : la pousse n'existe plus.
Reste la petite, de plus en plus rarement jouée, parfois même annoncée à 5 pour dire "j'ai un roi et un bout court, je ne peux pas garder mais je suis un bon partenaire" et non jouée si personne ne garde.

ensuite la garde, garde sans et garde contre.

Le compte se base sur le contrat le plus petit : la petite à laquelle on attribue 25 points.
A ce chiffre on ajoute les points de passe (au point près ou arrondi à 5 ou à 10 selon entente préalable) et, éventuellement (en plus ou en moins) 10 points de prime pour le petit au bout.

Ensuite on affecte le total obtenu par un coefficient de :
1 pour la petite
2 pour la garde
4 pour la garde sans
6 pour la garde contre

Ensuite au total obtenu on ajoute :
20 points pour une misère
20 points pour une simple poignée, 40 points pour une double poignée et 60 points pour une triple poignée.

Le total obtenu est le total en gain ou en perte de la défense, ainsi que du partenaire au jeu à 5

on multiplie par deux (au jeu à 5) ou par 3 (au jeu à 4) ce chiffre pour avoir le total du preneur.

Ce compte montre que tout est partagé par une équipe, en attaque ou en défense (donc y compris la prime du petit au bout quel que soit celui de l'équipe qui remporte le pli)

Le petit au bout est compté pour l'équipe qui a remporté le pli
la poignée est comptée pour l'équipe qui a remporté la partie.
La misère est toujours conservée par l'équipe qui l'a déclarée.

Il est à remarquer que la garde contre vaut 1,5 fois la garde sans et non 2 fois.

 

EXEMPLES

 

GARDE SANS GAGNEE DE 10
25 + 10 * 4 = 140
la formule mathématique est : ( 25 + 10 ) x 4

GARDE GAGNEE DE 5
25 + 5 * 2 = 60
la formule mathématique est : ( 25 + 5 ) x 2

GARDE GAGNEE DE 5 AVEC PETIT PERDU AU BOUT
25 - 5 * 2 = 40 la formule mathématique est : ( 25 - 5 ) x 2
Ceci correspond aux points négatifs sur le barême ( en effet, 5 moins 10 = -5 mais la garde est tout de même gagnée)